Journal Intime.com

Un autre regard sur l'intime.

Vous n'êtes pas identifié(e).

Annonce

Ce forum n'est plus ouvert aux inscriptions ou aux nouveaux messages pour cause de spam. Merci d'utiliser le forum du journal du site : site.journalintime.com/forum/

#21 23/01/2008 17h47

roselyne
Qu'est-ce que je fait-là moi?

Re : j'ai perdu ma confiance en mon journal intime

Mon père est tombe sur le journal de mes 16 ans et n'a pas apprécié le passage qui commentait les dires et les gestes de mes parents, il a fallu qu'il se venge en me le disant: "c'est pas terrible ton journal!".ça m'a un peu refroidi de laisser trainer ce genre d'écrits. Plus tard à la fac dans mon studio d'étudiante, j'ai renoué avec cette pratique mais ayant déménagé chez mes grand-parents, j'ai du stocké mes deux cahiers quelque part, surtout quand mon petit ami était là. du coup, c'est mon grand-père qui est tombé dessus, et mon copain d'ailleurs aussi avant, j'avais oublié! C'est comme ça qu'il a découvert que je le trompais depuis quelque temps, j'ai rattrapé le coup. Mais mon grand-père par contre lui, a jugé bon de mieux caché ce ramassis de .... , il l'avait mis dans une malle dans son grenier. Je n'étais pas tranquille mais bon, il ne voulait pas que mon copain me quitte en le lisant et que ma grand-mère s'affole encore plus que déjà. Il refusait de me le rendre et de me dire ou il était. Quand il est tombé malade, j'ai compris qu'il fallait agir, ça m'a fait mal au coeur de lui demander. Il est décédé et j'ai eu juste le temps de le récupérer avant que la famille n'investisse les lieux. Je les ai conservé encore longtemps dans un paquet de vieux chiffons mais on a jamais très tranquille... Finallement, je me suis séparé de mon mari et en commençant une nouvelle vie, j'ai tout jeté, c'était l'occasion, on se sent plus léger...

#22 28/01/2008 13h42

karine
Membre
Inscription : 17/01/2008
Messages : 9
Site Web

Re : j'ai perdu ma confiance en mon journal intime

Bonjour,

roselyne :  si tu as pu le jeter, c'est  que  tu étais prête à oublier certaines choses  de ton passé.
                on peut  dire que  ta psychothérapie  était réussie !

Personnellement, le mien  est caché  au fond  du grenier dans une boite en fer....j'ai relu, il n'y a pas longtemps  quelques passages et j'ai fondu  en larmes.....je ne suis pas guérie  de mes blessures...je l'ai rangé, je ne voulais pas  lire plus  affronter cette douleur  qui resurgissait au jour...
mais je n'écrit plus   sur  du papier,  j'ai  découvert internet et la magie  des codes secrets, inviolable.
il y a moins  de risques..

bisous

Karine
http://journal-intime.forumsactifs.com


Karine

Hors ligne

#23 16/11/2008 16h57

lapetitezaza
Membre
Inscription : 16/11/2008
Messages : 5

Re : j'ai perdu ma confiance en mon journal intime

je suis d'accord avec toi, éternelle, seulement il y a les conséquences et des fois cela peut être très grave;
Dans certaines situations, il faut peut-être prendre aucun risque, je pense.

Hors ligne

#24 27/03/2009 15h02

mlles-helo
Qu'est-ce que je fait-là moi?

Re : j'ai perdu ma confiance en mon journal intime

roselyne je suis désoler pour ton grand-père....
cette histoire irai bien en livre...
mais sur internet que vous mettier un code secrets ou pas,
si une personne veut absolument lire se que vous avez marquer elle
trouvera le moyen de trouver votre code par internet ou de lenlever car un programme et fait de plien de code et ses code
son modifiable maleureusement...
je me mefie donc d'internet et mon journal lui et bien caché!!!
bis

#25 28/03/2009 15h48

Sylvanas
Qu'est-ce que je fait-là moi?

Re : j'ai perdu ma confiance en mon journal intime

Moi aussi j'ai été trahie par mon journal intime, j'en tenais un réguliérement depuis l'age de 12 ans, mais a 15 ans des "amis" me l'ont subtilisé et se sont fait un plaisir d'en reveler le contenu autour d'eux. J'étais très mal a l'aise. Tout le monde connaissait mes problèmes. J'avais donc arreté d'écrire.
Aujourd'hui, 6 ans après, j'ai ressenti le besoin d'écrire et je trouve l'idée d'écrire son journal intime sur internet plus pratique et plus sécurisante.

#26 31/03/2009 22h50

Ghostworld
Membre
Inscription : 17/08/2008
Messages : 58

Re : j'ai perdu ma confiance en mon journal intime

Pourquoi vous avez tous honte de votre vie intime?^^ Et en plus c'est seulement le regard des autres qui vous donne cette honte?

On ne peut pas être trahi par son journal intime, on peut à la rigueur être trahi par ceux qui le découvrent... C'est tout à fait différent. Et c'est la colère qu'il faut ressentir, plutôt que l'humiliation, la colère envers ces personnes irrespectueuses et bornées...

Peut-être d'ailleurs que si on met sa vie privée sur le papier, c'est dans le désir inconscient qu'elle soit divulguée à d'autres... A méditer... wink

Hors ligne

#27 03/04/2009 02h04

nouknouk
Qu'est-ce que je fait-là moi?

Re : j'ai perdu ma confiance en mon journal intime

mmh.. c'est vrai, moi non plus je n'ai pas vraiment confiance à ÇA (les journaux intimes sur papier)

#28 03/11/2009 18h39

lolo
Qu'est-ce que je fait-là moi?

Re : j'ai perdu ma confiance en mon journal intime

bah moi je trouve que les journal intime c pratique que quand on confiance en c parents et il faut aussi etre un réel
il n'aime pas qu'on fouille dans leur affaire donc il n'ont pas a fouiller dans vos affaire  dites leurs il vont vous dire que eux ils sontplus grand mais vous leurs dites que les objets ^perso  c pas du grand public je vs explique peut etre sa comme si vs etait peti mais au moin vs rester pas ds votre coin

je pense que une petite conversation avec ton pere te feré bocou de bien et il comprendrais
                                                                  bon bah bonne chanse et @+

#29 15/11/2009 04h28

clemence
Écrivaine assidue de journalintime.com
Lieu : Dans mon beau pays hivernal :)
Inscription : 15/11/2009
Messages : 7

Re : j'ai perdu ma confiance en mon journal intime

Je pense que je suis la preuve bien vivante qu'on peut passer par dessus la découverte de son journal smile Les deux personnes que je redoutais le plus sont tombés dessus: Mes parents. Je l'ai continué, mais en restreint, même si je les hais encore plus. Ils n'ont pas accès à mon journal. Ils savent que j'ai toujours mon journal et cela les fâche au plus haut point. J'aime presque ça, les confronter ainsi. C'est de là une grande preuve de mon immaturité d'adolescente de quinze ans! Enfin bref wink Je ne vais pas m'empêcher d'être heureuse pour eux. C'est sur que je vais les détester éternellement, je ne leur ai jamais pardonné, et ça n'arrivera jamais... Ils ont perdu ma confiance et mon respect cette journée là... Ils ne l'auront pu jamais mais l'on apprend de ses erreurs. Et la meilleure chose que j'aurais pu faire, je l'ai faite: J'ai continué mon journal, j'ai continué à vivre!
Qu'il soit en privé ou non, il existe... C'est l'important à mes yeux.


Il faut tout le temps que j'écrive, comme si je devais rattrapper le temps perdu.
Clémence, 16 octobre 2007

Hors ligne

#30 22/12/2009 20h45

elvira
Qu'est-ce que je fait-là moi?

Re : j'ai perdu ma confiance en mon journal intime

Quelque instants pour lire ceci.......




Étant môme je tenais un journal , mais ma mère qui ne me comprenais pas , car en pleine crise d'adolescence ... a fouiller mon journal .D'ailleurs qu'en j'y repense elle la fait régulièrement. Et puis ma sœur aussi la lu puisque et pour se venger de moi a l'époque d'une chamaillerie de sœur,elle a raconter au garçon que j'aimai bien que.... ba,  je l'aimer justement devant tout le monde .
Après sa j'ai arrêter d'écrire .
tenir un journal intime est plus qu'un défouloir c'est avoir quelque chose de palpable qui n'appartiens qu'a nous , et qui nous permet de mieux nous connaitre , car on peux se surprendre a écrire des chose dont l'intention n'en était pas le but premier . je trouve que c'est une autre découverte de sois.
Aujourd'hui j'ai 29 ans est depuis quelque temps je ressent l'envie d'écrire a nouveau .Je me tâte a le faire , mais je pense que je vais le faire!!

Si cela peut en aider certaines ou certains en farfouillant sur le net j'ai découvert, outre les journaux intime  électronique sur le net qu'il exister un journal de type journal sécurisé type USB .En fait le principe vous le brancher sur votre PC tout et sécuriser aucun enregistrement se fait sur celui ci , vous avez un code pin pour y accédez vous écrivez et quand vous avez fini vous retirer votre périphérique qui apparemment et asser petite pour être transporter . Evidament sa coute son prix dans les 50 euros.

J'ai hésité a optez pour cet solution mais en fait peso j'adoooooor le papier , les gribouillis sur le journal , les ratures et les dessins et surtout pouvoir l'ouvrir n'importe ou pour y déposer un mot ou deux! 

Bonne fête !

#31 29/12/2009 19h56

Kathy
Qu'est-ce que je fait-là moi?

Re : j'ai perdu ma confiance en mon journal intime

Moi enfaite je ne risque pas d'avoir de problème comme sa, je garde un journal intime sur mon ordinateur avec un mot de passe

#32 31/12/2009 01h54

Sanook
Membre
Inscription : 31/12/2009
Messages : 8

Re : j'ai perdu ma confiance en mon journal intime

Pour ma part, j'ai toujours plus ou moins écrit dans un journal intime depuis le collège. Le problème avec moi c'était surtout de le tenir régulièrement à jour, ce qui fait que j'ai plusieurs fois laissé tomber. Toutes ces petites tentatives de journal intime de l'époque, je ne les ai pas conservées et de toute façon il n'y avait pas grand chose d'intéressant.
Puis, à partir de la 3ème, j'ai eu envie de recommencer. L'envie d'écrire et de me confier était toujours aussi fort. Sauf que cette fois-ci, j'avais pris l'habitude de m'adresser à une personne à laquelle je tiens beaucoup et que j'admirais énormément à l'époque (ce qui est d'ailleurs toujours le cas, cependant aujourd'hui avec le recul l'enthousiasme n'est plus le même). L'idée " d'écrire à cette personne " pour me confier m'a poussé à rester régulière dans mes écrits... si bien que j'ai continué pendant deux ans et demi environ, un exploit pour moi. Trois cahier sont maintenant entassés (et surtout cachés !) quelque part dans ma chambre et je compte les converver car ils représentent tout de même beaucoup de choses à mes yeux.
Mais depuis cette période, je n'ai plus écrit dans un journal intime. Plus tellement l'envie en fait.

Voilà pour mon petit parcours au niveau des journaux intimes. Pour ce qui est du fait qu'il soit un jour découvert, j'avoue que c'était sans doute là l'une des raisons pour lesquelles je n'étais jamais constantes dans mes écrits. J'ai toujours eu peur qu'on le découvre et, sourtout, qu'on le lise. Mon père est un peu fouineur sur les bords et mes deux petits frères l'étaient aussi à une époque. Alors je ne serais pas surprise si j'apprenais par exemple que mon père ait un jour lu mon journal, et si je devais l'apprendre, cela risquerait de mal se passer.
Et puis je suis tombée sur ce site, et je trouve que l'idée est bonne. Etre lue par des inconnus ne me dérange pas du tout. En fait je pense que ce qui me dérange le plus dans un journal intime c'est le risque que des personnes de mon entourage puissent tomber dessus, le lire, et par la suite me juger. L'avis des gens qui je ne connais pas m'importent peu ; mais ce de mes proches est une autre paire de manche, surtout en ce qui concerne les parents.

C'est pourquoi je vais à partir de maintenant tenter d'écrire un journal intime sur internet. L'envie me reprend depuis quelques temps, alors autant saisir l'occasion ! Et, qui plus est, cette nouvelle perspective m'inspire plus confiance (malgré les piratages ou autre...) et plus de liberté : il y a très peu de probabilité pour que des amis ou des membres de ma famille découvre mon journal sur internet et j'avoue que ça m'enlève une épine du pied. D'ailleurs, me semble qu'une des choses les plus importantes dans la vie est de pouvoir s'exprimer librement, sans contraintes et sans se soucier de ce que peut penser autrui. Et c'est une chose à laquelle j'aspire même si parfois il m'arrive encore de dériver.  smile


« Savoir qu'on n'a plus rien à espérer n'empêche pas de continuer à attendre. » - Proust.

Hors ligne

Pied de page des forums