Journal Intime.com

Un autre regard sur l'intime.

Vous n'êtes pas identifié(e).

Annonce

Ce forum n'est plus ouvert aux inscriptions ou aux nouveaux messages pour cause de spam. Merci d'utiliser le forum du journal du site : site.journalintime.com/forum/

#1 04/06/2007 13h29

étoile
Qu'est-ce que je fait-là moi?

Coup de coeur

J'ai pu finir il y a peu de temps le grand ouvrage qu'est le livre  "Des Bienveillantes". C'est un des livres les plus intéressant qu'il me soit donné de connaitre.

Les Bienveillantes est un roman en langue française de l'écrivain français d'origine américaine Jonathan Littell, paru en août 2006. Il s'agit des mémoires d'un personnage fictif, Maximilien Aue, qui a participé aux massacres de masse nazis comme officier SS.

Le livre est l'un des principaux ouvrages de la rentrée littéraire de 2006 ; le 26 octobre 2006, le livre obtient le Grand Prix du roman de l'Académie française, suivi du prix Goncourt le 6 novembre 2006.
Ormis ce prix Goncourt qu'il a remporté, je trouve que ce roman est vraiment très intéressant dans sa construction , il relate d'une manière très véridique l'histoire. On peut contrairement à tous ces autres ouvrages sur la seconde guerre mondiale passer du côté de la vision du "bourreau" et partager ses songes les plus intimes. C'est vraiment très intéressant, j'éspère vous avoir donné envie de lire ce livre ou bien  tout du moins avoir pu vous faire partager le plaisir que j'ai eu pour le lire...
Si vous aussi avez eu d'autres coups de coeur, je suis toute disposée à les entendre afin de pouvoir éventuellement les lire smile

#2 05/06/2007 00h25

Hugues
Coeur sur pattes
Lieu : en face de mon PC
Inscription : 04/03/2004
Messages : 3 017

Re : Coup de coeur

Je n'ai pas lu le livre dont tu parles mais dans le même style, il y a "La mort est mon métier" de Robert Merle. La vie romancée de Rudolf Hess, directeur du camp d'Auschwitz...
Morbide, atroce... A lire pour connaître l'histoire en espérant que ça ne se reproduise jamais... Mais on aurait pu espérer que pareil livre ne soit jamais appelé à être écrit.

Mais comme disais Coluche, l'horreur est humaine...

Très sincèrement, je pense qu'il y a des livres bien plus drôles à lire que les récits de la folie des hommes. Même s'ils sont "fictif"


Je ne prétends pas faire partie de vos amis, mais en tout cas vous faites partie des miens...

Hors ligne

#3 05/06/2007 16h02

étoile
Qu'est-ce que je fait-là moi?

Re : Coup de coeur

Mais le but d'un livre n'est pas seulement d'amuser le lecteur, c'est transmettre une histoire. Daccord ce livre est fictif, mais il est très intéressant non pas pour connaitre toute l'horreur et la souffrance que les  hommes sont capables de produire; mais c'est avant tout l'histoire d'hommes, de femmes et d'enfants qui ne doit pas être oubliée et laissée de côté comme une bribe de souvenirs sans importance.
Je suis daccord sur le fait qu'il y ait bien d'autres livres qui sont plus drôles.... Mais l'important c'est la pluralité des genres et le plaisir qu'on prend à la lecture d'un livre. Il y a des nombreux livres qui valent la peine d'être lu, seulement chacun développe des goûts propres et sont à même d'apprécier tels ou tel livre.
Moi j'aime beaucoup le livres historiques en  particulier ceux qui relatent de la seconde guerre et des camps de concentration; mais ça ne m'empèche pas d'élargir ma lecture à bien d'autres ouvrages connus ou peu connus smile
La lecture c'est un plaisir et une passion qui se développe selon des gouts très personnels smile

#4 06/06/2007 19h56

Hugues
Coeur sur pattes
Lieu : en face de mon PC
Inscription : 04/03/2004
Messages : 3 017

Re : Coup de coeur

Je dis pas le contraire... Loin de là. Disons que suis du même avis que toi.
Quand je dis qu'on aurait pu espérer que de tel livre ne soit jamais écrit, c'est dans l'optique que cette histoire n'aurait jamais dû se passer. Mais la folie des hommes est bien souvent sans limite.

Maintenant, j'ai lu "La mort est mon métier" et très franchement, dans le genre, ça me suffit...

Dans le domaine du fictif, sur les camps de concentrations, disons que je préfère le film de Roberto Benigni "La vie est belle". Même dans l'horreur, l'optimisme de l'homme peut être d'une très grande aide et d'un très grand secours...

Mais tu as raison, Même si cette page de l'histoire est horrible, sans tout ces livres qui la relate, on risquerait de l'oublier... Et oublier ça serait bien entendu trop dangereux... Le risque que ça se reproduise dans quelques génération serait alors bien trop grand


Je ne prétends pas faire partie de vos amis, mais en tout cas vous faites partie des miens...

Hors ligne

Pied de page des forums