Journal Intime.com

Un autre regard sur l'intime.

Vous n'êtes pas identifié(e).

Annonce

Ce forum n'est plus ouvert aux inscriptions ou aux nouveaux messages pour cause de spam. Merci d'utiliser le forum du journal du site : site.journalintime.com/forum/

#21 04/06/2006 22h10

Marya
Créature céleste
Lieu : On the road with Neal
Inscription : 02/04/2006
Messages : 50
Site Web

Re : Gerbant

Ca n'empêche pas qu'elles ne débitent que des choses délirantes.

Forcémment ces personnes sont réelles, j'ai compris maintenant ce que tu voulais dire.
Mais ce n'est pas pour cette raison (parce ce que cette raison ne vaut rien), que leurs propos ont de la valeur.

Je veux dire par là que quand on affirme que  c'est le monde réel, dans le sens où ces personnes sont réelles, ça n'a aucune valeur.

Dernière modification par Marya (04/06/2006 22h37)


«Il y a des moments où l'on a l'impression qu'on peut faire ce qu'on veut, aller de l'avant ou revenir en arrière, que ça n'a pas d'importance; et puis d'autres où l'on dirait que les mailles se sont resserrées et, dans ces cas-là, il ne s'agit pas de manquer son coup parce qu'on ne pourrait plus le recommencer.»

La nausée, Jean-Paul Sartre

Hors ligne

#22 05/06/2006 07h55

coco
Qu'est-ce que je fait-là moi?

Re : Gerbant

Salutations, {voici la synthese de ce que je dis ici : 1) Soyons plus critique a l'egard des media 2) Il faut repenser notre vision de la sexualite/la legislation/la liberte}

Je veux me risquer a une critique de ladite video, dudit parti politque, et des critiques generees par celle-ci et celui-ci.
Non pas que les explications de texte que je faisais au college me manquent, mais je suis curieux des reactions que ce que je m'apprete a ecrire peuvent susciter.
J'ai retranscris des partis de la voix-off de la video pour ceux d'entre vous qui ne peuvent y acceder.

Je vais tenter de demontrer que cette video, sous un habillage journalistique, n'est autre que le fou de l'ordre moral etabli et prefere la lapidation de l'excentrisme a la remise en question de l'ordre etabli. Mon but, attirer l'attention sur le piege mediatique qui vise a controler ce que l'on pense de l'information (et non a nous faire reflechir dessus, ni simplement de la presenter de maniere neutre).

La video. Tout d'abord le titre : "Des pedophiles fondent un parti politique aux Pays-Bas.". Outre le fait que ce titre est racoleur dans la mesure ou il fait intervenir la morale commune avec la politique, les journalistes caracterisent d'emblee les protagonistes de l'histoire. Pedophiles. Un mot dont peu ont pris la peine de rechercher l'etymologie. Ainsi, avant de sortir de nos gonds, accordons-nous a savoir ceci (que j'ai pu lire sur http://en.wikipedia.org/wiki/Pedophile ) : "Pedophilia is itself neither a crime nor a legal term.It does not describe behavior, but a psychological state. It is, generally speaking, not illegal to be sexually attracted to a child, and not all pedophiles sexually molest children". En Francais mes braves gens, le mot pedophile n'est pas un terme legal, et etre pedophile n'est pas un crime puisque c'est simplement une preference sexuelle (envers les enfants) qui peut tres bien ne rester qu'un fantasme et ne jamais se concretiser.
Il me semble que ca fait parti du boulot des journalistes de bien definir les termes cles (qu'ils ont ici utilise a bon escient, d'autant plus que les sujets du reportage se presentent comme pedophiles) lors de sujets sensibles.
Toujours dans le processus de lavage de cerveau qui consiste a decidement trouver qu'etre pedophile c'est mal - c'est quand meme plus simple de coder la vie avec des termes manicheens n'est-ce pas ? -, a la 12eme seconde de la video on s'entend dire que les pedophiles pronent la zoophilie, en plus du passage "de l'age legale pour des relations sexuelles" de 16 a 12 ans (hey manquerait plus qu'on soit plus libre plus tot). Je ne suis pas sur qu'il soit bien judicieux de melanger la zoophilie a la pedophilie (dont il est principalement question). Il est clair que plus on ajoutera des etiquettes en-dehors de la norme a quelqu'un, moins le peuple l'apprecie...
S'en suivent deux interviews d'un des co-fondateurs du parti (le NVD). Dans la premiere, il dit, en substance, "personne ne nous ecoute, nous sommes reduits au silence". Ensuite voici ce qu'il dit (c'est traduit en francais (donc on espere que ce sont les vraies paroles) et dit avec la voix (loin d'etre calme...) du journaliste) : "On apprend aux enfants a dire "non". Nous disons que si les enfants disaient "oui" a ce qu'ils veulent vraiment, cela irait beaucoup plus vite. Ils feraient la difference entre ce qu'ils desirent et ce qu'ils ne desirent pas. Ainsi nous esperons que si on leur apprend plus rapidement a dire "oui", cela permettra de detecter plus rapidement les problemes, et a leur offrir une meilleur protection. De toute facon, tout est different d'un enfant a l'autre, certains sont prets a 8 ans, d'autres a 18." Alors je sais pas pour vous, mais a moins d'interpreter de maniere completement subjective ce paragraphe-la, je trouve qu'il n'y a rien a y comprendre. On ne sait pas de quelle question il s'agit pour laquelle les enfants seraient senses dire "oui" plutot que "non". (la mini-interview etant coupee au montage, je pense qu'il manque le debut pour pouvoir comprendre de quoi le bonhomme parle). Bien sur, on peut le deviner... Et c'est justement le probleme, c'est que ca fait intervenir ce qu'on "devine" plutot que ce qu'on sait. Les informations, c'est pas des devinettes.
Je viens de trouver mon angle d'approche pour exprimer ma pensee sur ce paragraphe : si vous ne prenez pas en compte que c'est un "pedophile" qui parle, il n'y a absolument rien de "degoutant" dans ce qui est dit. Dans la video il est question de relations sexuelles a un age plus avance, mais pas de relations adultes-enfants (ca pourrait ne concerner que les relations enfants-enfants, meme si la video nous laisse deviner le contraire - et certainement a juste titre).
Le journaliste continue : "De tels propos n'ont pas manque de susciter une vague d'indignation aux Pays-Bas" : Il dit "De tels propos" au lieu de "Ces propos" : il apporte une nuance dramatique aux dits propos, ce qui n'est pas le role d'un journaliste (enfin en theorie), puis apres "Un depute conservateur a demande au gouvernement une enquete pour savoir si un parti avec de telles idees perverses pouvait etre cree". La phrase est ambigue, on ne sait pas si la qualification "perverses" vient du depute ou du journaliste lui-meme (qui, on l'a bien vu, ne pouvait s'empecher de prendre parti). De plus, encore une fois, le choix du mot "perverses", qui n'est pas necessaire dans un contexte de stricte presentation d'informations, a pour but de diaboliser ces idees. Ce n'est pas aux journalistes de juger. Je trouve que ca fait pas mal de fautes professionnelles, pour une videos d'1min30 (et je parle pas du montage).

---------

Le parti NVD : apparemment on a a faire a de gros frustres, et je ne pense pas que dire "les pedophiles c'est caca" fasse avancer le schmilblik, d'autant que le schmilblik est un oeuf (ceux qui connaissent pas l'integrale de Coluche, dehors). Moi j'aimerais plutot qu'on se penche sur les origines des tendances pedophiles, s'il faut considerer la pedophilie comme un trouble psychologique majeur, etc. Avant de bruler les sorcieres, comprenons-les (ca nous empechera pas de les bruler apres).
Donc ca c'est une chose.
Et puis, ces pedophiles proposent un abaissement de l'age legal des relations sexuelles. Bon, de 16 a 12 ans. Est-ce vraiment plus debile de dire qu'on devrait etre libre de choisir sa sexualite a 12 ans plutot qu'a 16 ans ? Qu'est-ce qui sonne mieux (allez on vote) : 12 ? 16 ? 14 ? 15 ans 5 mois et 3 semaines ?
Moi je crois que cette loi (comme toute loi, mais c'est un autre debat) est debile. Il n'y aurait pas besoin de "proteger" les enfants si on vivait dans un monde ou il n'y a pas d'attaquant d'enfant. (comprendre : au lieu de chercher a proteger les enfants, cherchons a vivre dans un monde meilleur)

La problematique fondamentale qui me semble pouvoir etre soulevee ici, c'est : a l'heure ou internet procure aux plus jeunes toutes les informations qu'ils souhaitent sur tous les sujets, a l'heure de la liberation sexuelle de tout ordre, comment doit-on eduquer nos enfants sur le sujet du sexe ? Et comment devons-nous reconsiderer le sexe dans notre societe ?

Le probleme c'est que decreter que la majorite c'est a 18 ans, c'est purement arbitraire, tout comme "la majorite sexuelle est a 16 ans". On fait de telle loi plus par soucis moral que par raison objectivement reflechie.

On est gene par le nudisme, et peu d'entre nous seraient sans gene a se promener nu dans la rue (alors que dans d'autres societes ca se fait sans probleme). Sait-on vraiment d'ou vient cette gene ? A-t-on vraiment reflechi sur la notion de corps ? Entre les extremes du camp de nudistes et celui des femmes voilees de la tete au pied, notre juste-milieu europeen jean-tee-shirt est-il preferable ? Ne serait-il donc pas temps d'arreter de se voiler la face, justement, et de se demander pourquoi on a peur de notre corps, peur du corps de l'autre, peur de la vision que l'autre a de notre corps ?
Ne croyez-pas que je m'egare du theme de la pedophilie. N'est-ce donc pas un trouble imputable a une frustration sociale qui veut qu'on se distancie sans raison du corps de l'autre ?
Je veux dire : le probleme n'est pas entre des enfants et des cas extremes "pedophiles". Le probleme concerne tout le monde a tout age, du fait qu'on a pas clairement et de facon non arbitraire pose les limites de la sexualite. Plutot que de s'enfermer dans nos positions prefabriquees, pourquoi ne pas essayer d'approfondir nos modeles conceptuels sur ces sujets litigieux ? L'homosexualite, la masturbation, la transexualite, les echanges de couples... tous ces sujets ont connus des evolutions dans les pensees des masses, du tabou honteux a la plus grande exuberance pour certains, ou a une evolution plus subtile pour d'autres. Peut-etre en sera-t-il de meme pour la zoophilie, ou pour l'age de liberte sexuelle.

Mon opinion personnelle ? Ces pedophiles sont des malades. Mais je ne suis pas sur que l'on vive dans une societe de gens sains. Je n'ai fait l'avocat du diable que parceque je trouvais que la methode pseudo-journalistique employee manquait d'honnete intellectuelle. Je n'en suis pas moins en desaccord avec le NVD.
Toutefois je m'alarme qu'une video aussi mal faite puisse engendrer non seulement une reponse (quasi) unanime, mais en plus celle suggeree par la video.
Tout ca pour dire, finalement, n'endormons pas notre sens critique.
La sexualite reste encore tabou... et parfois j'ai peur que les tabous, c'est tabou, on en viendra pas a bout.
(Bon et pour ceux qui douteraient, je precise clairement que je pense que legaliser les rapports sexuels entre des adultes et des enfants de 12 ans n'est pas raisonnable.)

PS Sorry pour les absences d'accentuations, j'ai un clavier anglais.
PPS De toute facon je doute que plus de 2 personnes m'aient lu jusqu'ici hmm

#23 05/06/2006 08h14

Marya
Créature céleste
Lieu : On the road with Neal
Inscription : 02/04/2006
Messages : 50
Site Web

Re : Gerbant

Pardon mais j'ai envie de dire: Hahaha.

coco a écrit :

PPS De toute facon je doute que plus de 2 personnes m'aient lu jusqu'ici hmm

Oui oui, c'est un peu vrai. Et pour cause...

Dernière modification par Marya (05/06/2006 08h23)


«Il y a des moments où l'on a l'impression qu'on peut faire ce qu'on veut, aller de l'avant ou revenir en arrière, que ça n'a pas d'importance; et puis d'autres où l'on dirait que les mailles se sont resserrées et, dans ces cas-là, il ne s'agit pas de manquer son coup parce qu'on ne pourrait plus le recommencer.»

La nausée, Jean-Paul Sartre

Hors ligne

#24 05/06/2006 17h09

salome
Membre
Lieu : Ou vivent les ours polaires
Inscription : 10/11/2004
Messages : 905

Re : Gerbant

coco a écrit :

PPS De toute facon je doute que plus de 2 personnes m'aient lu jusqu'ici hmm

Moi, j'ai lu :-)


La vie est une aventure dont on ne sort pas vivant....

Hors ligne

#25 06/06/2006 01h57

nolive
Membre
Lieu : Brisbane
Inscription : 23/06/2004
Messages : 56

Re : Gerbant

euh...lu au 3/4 pour moi


Quand je pense a Fernande ...je b....

Hors ligne

#26 06/06/2006 11h12

BohwaZ
Administrateur
Lieu : A l'ouest, complètement
Inscription : 02/03/2004
Messages : 2 268
Site Web

Re : Gerbant

coco: intéressant.

Effectivement le rapport au corps, à la nudité, est dans nos sociétés occidentales un véritable tabou mais aussi une réelle contradiction. Voir des filles nues nous vanter tel shampoing en simulant un orgasme à la télé, ça ne choque pas grand monde, par contre si qqun décide de se promener à poil en plein milieu d'une ville, ça en choquera beaucoup, et la personne a de fortes chances de se retrouver au commissariat dans les 20 minutes. C'est ça notre contradiction, pourquoi nous sommes choqués d'un corps dans sa posture la plus naturelle qui soit ? Je pense qu'il y a réellement qqchose de malsain derrière ces tabous (qui nous restent plus ou moins de l'influence judéo-chrétienne). D'autant plus que si la femme est exploitée sans vergogne par son corps pour vendre tout et n'importe quoi, l'homme reste un tabou plus grand encore. Dans la plupart des films vous pourrez voir une scène "d'amour" et vous pourrez y voir les seins, les fesses et le pubis d'une femme. Pour l'homme par contre, au mieux vous verrez ses fesses. Montrer un sexe d'homme est très rare, très tabou. D'ailleurs un photographe norvégien avait fait une exposition avec une photo d'un homme nu, simplement, et il avait assez vite été censuré par le musée l'accueillant, c'est dire à quel point certaines choses sont taboues. Mais pourquoi ? Là est la question.

Pour revenir au sujet premier, c'est bien beau de dire "les pédophiles c'est des tarés" et autres inepties mais c'est pas ça qui va faire avancer les choses. Face à nous on a qqun qui a une vraie argumentation, une vraie force de parler en plein jour, quelqu'un qui brise le tabou et assume son idée. Ca ne veux pas dire que son idée est légitime ou acceptable. Mais par contre y répondre par "ce mec est taré" ne va en aucun cas aider à démonter son idée, ça va justement la renforcer. C'est un peu comme répondre à propos de ceux qui votent FN "c'est des nazis", ça va pas aider à faire avancer les choses, ni même à construire une réponse.

En tout cas je vous invite à voir un peu ce que font L'Ange Bleu ( http://www.ange-bleu.com/ ) qui est une association qui accompagne les personnes ayant des tendances pédophiles dans un suivi psychologique pour qu'ils ne passent pas à l'acte. Je trouve que c'est une démarche bien plus utile, pas comme des associations comme "Le Bouclier" qui cherchent juste à faire enfermer toute personne ayant des pensées de ce genre...


bohwaz.net | Polyamour.info | Altermusique.org                                  image.png

Hors ligne

#27 06/06/2006 12h44

Zelda
Membre
Inscription : 08/01/2006
Messages : 268

Re : Gerbant

Alors là, Coco, si tu voulais faire réagir, je vais me faire un plaisir de te faire plaisir. Tu assimiles sexualité et pédophilie. Donc, comme le type de la vidéo, tu sous-entends que la pédophilie est une forme de sexualité comme une autre?
Excuse-moi de ne pas être d'accord avec toi. Je n'ai pas d'enfant, mais je suis certaine d'une chose, c'est qu'à 12 ans, on a envie de bien d'autres choses que de s'envoyer en l'air avec un type de 50 ans.
Je me rappelle de mes 12 ans ce n'est pas si loin...
Pourquoi il propose d'abaisser l'âge légal de la sexualité? Toi tu dis que de le mettre à 15 ans et trois mois, c'est arbitraire, alors que 15, 13 ou 12 ça ne change finalement pas grand chose. Ouais, soit.
Mais demande-toi pourquoi il veut le baisser cet âge. Uniquement pour pouvoir baiser tranquille avec des mômes sans être inquiété par la justice. Parce que actuellement, si tu couches avec quelqu'un de mineur par rapport à la majorité sexuelle, dans ces pays (une affaire en Angletterre il y a quelques semaines), même si l'enfant est "consentant", cela est considéré comme un crime : un viol.
Bon après, il n'y a qu'à démontrer que l'enfant était consentant et puis l'affaire est dans le sac, il peut se taper des mômes de 12 ans.

12 ans quoi.

Je veux bien qu'on dise qu'il faut bousculer l'ordre établi. Je veux bien qu'on dise que les lois sont mal faites. Mais faut-il pour autant vivre dans un monde sans lois? Je préfère pas imaginer ce que cela donnerait.
Ecouter un type dire qu'on stigmatise la pédophilie depuis l'affaire Dutroux, ça me défrise. Parce que la pédophilie, ce n'est pas de mon point de vue une forme de sexualité, comme l'est l'homosexualité ou l'hétérosexualité. Parce qu'il s'agit d'enfants, et non d'adultes. Parce que lorsqu'on est un enfant, on est influençable, manipulable, fragile. On est en voie de construction. Et qu'un adulte a un esprit critique. Là on parle de liberté pour un adulte.
Mais liberté de choisir sa sexualité à 12 ans, non. Parce qu'à 12 ans, on n'est pas libre, puisqu'on n'a pas toutes les données. A 12 ans on est un gamin et on fait des trucs de gamin.

Après pour ce qui est de reconsidérer le sexe dans notre société, je suis d'accord avec Bohwaz pour dire que la nudité est taboue. Mais pour moi, c'est l'érotisation qui est un problème. On érotise tout. Le shampooing, le parfum... Des femmes nues qui prennent leur pied (pas d'homme, en effet). Et c'est "normal". Alors que la nudité est déjà plus rare. Mais il faut dissocier sexe, nudité et érotisme.
Et pédophilie.
La pédophilie, c'est pas quelque chose de normal. Et les associations type Ange bleu qui prennent en charge ces personnes pour les empêcher de passer à l'acte, dixit Bohwaz, c'est très très bien, mais ça veut bien dire que la pédophilie, c'est dangereux pour les enfants, et que ça les détruit.

J'espère moi aussi ne pas avoir saoulé tout le monde. smile

Hors ligne

#28 06/06/2006 17h24

Marya
Créature céleste
Lieu : On the road with Neal
Inscription : 02/04/2006
Messages : 50
Site Web

Re : Gerbant

En fait le message de Coco, j'ai fini par le lire, et en entier. Mais j'étais tellement en contradiction avec ses propos, et il y avait tellement de choses à contredire que j'y ai préféré cette réponse: hahaha.

Zelda a écrit :

J'espère moi aussi ne pas avoir saoulé tout le monde. smile

Pas du tout et d'ailleurs merci Zelda, je suis parfaitement d'accord avec toi.

Dernière modification par Marya (06/06/2006 18h06)


«Il y a des moments où l'on a l'impression qu'on peut faire ce qu'on veut, aller de l'avant ou revenir en arrière, que ça n'a pas d'importance; et puis d'autres où l'on dirait que les mailles se sont resserrées et, dans ces cas-là, il ne s'agit pas de manquer son coup parce qu'on ne pourrait plus le recommencer.»

La nausée, Jean-Paul Sartre

Hors ligne

#29 06/06/2006 18h01

Marya
Créature céleste
Lieu : On the road with Neal
Inscription : 02/04/2006
Messages : 50
Site Web

Re : Gerbant

Autre chose que je ne comprend pas. Coco tu déplaces (essaye de masquer?) le problème en critiquand le travail du journaliste et je trouve ça presque choquant. (J'ai dit presque.)

Je crois que tous ceux qui sont intervenus depuis le début de ce sujet, se sont surtout basés sur les propos du pédophilie, pas tant sur ceux du journaliste. Il ne me semblait pas nécessaire de critiquer le travail de celui ci. Pas fondamental.
Et même si tu n'étais pas d'accord avec la vidéo, il suffisait de te reporter à l'article écrit de Libé. Tout simplement.

Bien sur que les journalistes ne sont pas totalement objectifs, les historiens même ne le sont pas. Personne ne peut l'être. Pourquoi crois tu qu'il y a des journaux dits de gauche (le Monde), ou de droite (Le Figaro)? Et d'ailleurs,ce n'est pas une mauvaise chose. Recevoir une information vue à travers un prisme plus ou moins précis, n'en réduit pas notre vision mais au contraire permet de prendre en considération d'autres éléments. Ensuite ça reste une bonne façon de faire marcher sa cervelle, de ne pas gober une information déjà toute prête, de façon passive. Et puis, de toute façon il est possible, avec un peu de connaissances, de savoir quand et comment une information est orientée.

Autre chose, tu précises à un moment le fait que le journaliste dit :

coco a écrit :

"De tels propos" au lieu de "Ces propos" : il apporte une nuance dramatique aux dits propos

Moi, je te ferais remarquer au cas où tu l'aurais oublié que la pédophilie, en dépit de tout ce qu'on peut en penser est illégale. Peu importe les éventuelles convictions du dit journaliste, en précisant de tels propos il ne fait que se conférer à la loi. Par lui, le journal comme tout autre média, ne fait que rappeler que la pédophilie est un crime et se place dans la logique du respect de la loi. Et je ne crois pas que ce soit  répréhensible.

Ensuite dénoncer un (supposé) mauvais montage, croire que lorsque que le pédophilie reccomande l'abaissement de la majorité sexuelle ou affirme que "tout est different d'un enfant a l'autre, certains sont prets a 8 ans, d'autres a 18" il ne faut pas y voir de lien avec la pédophilie, c'est ou de la grande naïveté, ou de la mauvaise foi.

Dernière modification par Marya (06/06/2006 18h08)


«Il y a des moments où l'on a l'impression qu'on peut faire ce qu'on veut, aller de l'avant ou revenir en arrière, que ça n'a pas d'importance; et puis d'autres où l'on dirait que les mailles se sont resserrées et, dans ces cas-là, il ne s'agit pas de manquer son coup parce qu'on ne pourrait plus le recommencer.»

La nausée, Jean-Paul Sartre

Hors ligne

#30 07/06/2006 07h01

coco
perdant pied
Lieu : Paris, damn it!
Inscription : 05/06/2006
Messages : 5
Site Web

Re : Gerbant

Merci de vos commentaires,
apparemment je n'ai pas ete tres clair sur certains points, je me permets d'essayer de me faire mieux comprendre par ce qui suit :
(et faut garder en tete que mon but etait avant tout de stigmatiser le bourrage de crane mediatique dont faisait preuve le journaliste. J'avais aussi pour ambition farfelue de lever des questions sur la pedophilie, plutot que de banalement dire que c'etait "gerbant")

Zelda a écrit :

Tu assimiles sexualité et pédophilie.

Il me parait improbable que j'assimile un terme que j'ai pris la peine de definir en anglais et en francais (pedophilie) A un autre qui n'appartient pas au meme registre (la pedophilie est une preference, la sexualite est un ensemble de comportements). Un tel amalgame serait, par consequent, absurde.

Zelda a écrit :

Donc, comme le type de la vidéo, tu sous-entends que la pédophilie est une forme de sexualité comme une autre?

Il n'y avait aucun sous-entendu dans mon texte. La pedophilie, si l'on s'en refert a la definition (et c'est une bonne habitude de proceder ainsi), n'est pas une forme de sexualite. Les lecteurs interesses par un petit peu plus d'information - s'il en est - peuvent se diriger vers le lien que Bohwaz a judicieusement place.

Zelda a écrit :

Excuse-moi de ne pas être d'accord avec toi.

Je suis ravi qu'on puisse etre en desaccord avec moi (et dans ce cas nul besoin d'excuse), tant qu'on s'assure de bien me comprendre en premier lieu smile

Zelda a écrit :

à 12 ans, on a envie de bien d'autres choses que de s'envoyer en l'air avec un type de 50 ans.

Dans la plupart des cas je suis convaincu que tu es dans le vrai. Toutefois j'ai discute recemment avec une amie, bien adulte maintenant, qui a fait l'amour pour la premiere fois a 14 ans avec un de ses amis qui avait 19 ans. Quel regard porterait la societe sur cet acte ? Peu importe, toujours est-il que pour elle et lui, c'etait de l'amour, et son opinion a ce sujet est que ca n'a rien a voir avec de la pedophilie. La difference d'age n'avait pas d'importance pour eux.
Certes, entre 12 ans et 50 ans, dans ton exemple imaginaire, la fourchette d'age est plus grande. Mon interrogation etait de savoir ce qui permettait de placer des limites, s'il faut en placer.

Zelda a écrit :

Mais demande-toi pourquoi il veut le baisser cet âge. Uniquement pour pouvoir baiser tranquille avec des mômes sans être inquiété par la justice.

Oui je crois que ca tout le monde, meme moi (c'est pour dire), l'a compris. Le probleme, d'un point de vue philosophique, c'est que cette remarque n'engage en rien la reflexion. D'apres mon pere, sociologue, les pedophiles soulevent ces deux questions : qu'est-ce qu'un enfant ? (Est-ce un sujet libre, autonome, indifferenciable de l'adulte ?) et quel type de relation affective peut-on avoir avec un enfant sans qu'elle soit sexuelle? Il ne faudrait pas que les
pédophiles empêchent des manifestations de tendresse sous prétexte de perversion pathologique. Une legislation permet d'eviter les problemes, mais ne permet pas de s'interroger dessus.

Zelda a écrit :

Parce que actuellement, si tu couches avec quelqu'un de mineur par rapport à la majorité sexuelle, dans ces pays (une affaire en Angletterre il y a quelques semaines), même si l'enfant est "consentant", cela est considéré comme un crime : un viol.

Justement, en Angleterre (ou je reside depuis 1 an) actuellement, si un garcon de 11 ans couche avec une fille de 14ans, s'il y a un proces (initialise par les parents par exemple) c'est le garcon (dans tous les cas, meme si les deux adultes en devenir etaient consentant) qui est accuse de violeur. Ne dites pas que ce cas n'arrive jamais, j'ai discute pas plus tard que cet aprem avec un garcon de 19 ans (que je connais bien) qui me confiait que sa premiere fois s'etait passe a 11 ans avec une fille de 14 ans.
Tout aussi absurde, en France, si un garcon de 15 ans couche avec une fille de 19 ans, la fille est en tord...

Zelda a écrit :

lorsqu'on est un enfant, on est influençable, manipulable, fragile. On est en voie de construction. Et qu'un adulte a un esprit critique. Là on parle de liberté pour un adulte.

Les adultes ne sont pas moins influencables,manipulables ou fragiles que les enfants. Je crois que dire "qu'un adulte a un esprit critique" est plus qu'optimiste.

Zelda a écrit :

Mais liberté de choisir sa sexualité à 12 ans, non.

D'ou ca sort ca ? J'ai un ami gay qui m'a dit qu'il savait qu'il etait gay depuis l'ecole primaire...

Zelda a écrit :

La pédophilie, c'est pas quelque chose de normal.

C'est justement pas la qu'est la problematique.

Dernière modification par coco (08/06/2006 05h58)


Si on ne peut etre heureux de vivre, peut-on l'etre de mourir ?
Argh c'est nul comme signature hmm

Hors ligne

#31 07/06/2006 08h35

coco
perdant pied
Lieu : Paris, damn it!
Inscription : 05/06/2006
Messages : 5
Site Web

Re : Gerbant

Marya a écrit :

Coco tu déplaces (essaye de masquer?) le problème en critiquand le travail du journaliste et je trouve ça presque choquant. (J'ai dit presque.)

Mon but (si on lit la 6eme ligne de mon premier post) etait de mettre un warning sur ce qu'etait un reportage. Je ne suis pas sur de ce que tu veux que je comprenne en me disant que j'essaye de masquer le probleme. Je ne vois pas l'interet que j'aurais a cacher quoi que ce soit, ou a deplacer le probleme...
Au contraire il me semblait mettre au grand jour des dispositifs de controle de masse, et plutot que de deplacer le probleme je m'evertuais a l'approfondir en essayant de reflechir dessus. Pardon je referai plus, promis.

Marya a écrit :

Je crois que tous ceux qui sont intervenus depuis le début de ce sujet, se sont surtout basés sur les propos du pédophilie, pas tant sur ceux du journaliste. Il ne me semblait pas nécessaire de critiquer le travail de celui ci. Pas fondamental.
Et même si tu n'étais pas d'accord avec la vidéo, il suffisait de te reporter à l'article écrit de Libé. Tout simplement.

Ma demarche a vraiment ete incomprise... Pourquoi parles-tu des autres invervenants ? Pour me montrer l'exemple a suivre ? C'est sur, j'aurais aussi pu dire comme - presque - tout le monde, le politiquement correct "rah c'est gerbant ! " mais franchement, en-dehors de la sonorite poetique evidente du mot gerbant, je trouve pas trop d'interet a dire ca.
Il m'a semble que la critique lineaire, detaillee et j'ose croire (mais je suis fou) originale de l'approche journalistique que j'ai faite etait interessante et pas hors-sujet. Desole si ca vous a fait perdre votre temps. C'etait pas necessaire, j'en conviens, pour dire "c'est gerbant".
Le probleme n'est pas que je n'etais pas d'accord avec la video. On s'en fout d'avec quoi je suis d'accord. J'ai essaye de reflechir. Reflechir ce n'est pas donne son opinion.

Marya a écrit :

Bien sur que les journalistes ne sont pas totalement objectifs, les historiens même ne le sont pas. Personne ne peut l'être.

Justement, ma critique avait pour but de montrer a quel point les journalistes peuvent manquer integralement d'objectivite. (C'est-a-dire, ce n'est pas qu'ils ne sont pas totalement objectifs, mais plus effrayant : ils n'ont presque jamais d'objectivite).
Quand tu dis que personne ne peut etre objectif, je pense que tu n'es pas objective. Mais c'est subjectif. smile

Marya a écrit :

Pourquoi crois tu qu'il y a des journaux dits de gauche (le Monde), ou de droite (Le Figaro)?

Euh attends je m'interroge... hum... c'est pas une question facile... Pour que les gens de gauche aillent comme des gentils moutons acheter les journaux de gauche et pour que les gens de droite aillent comme des gentils moutons (enfin, moins gentils que les moutons de gauche quand meme smile ) acheter les journaux de droite ? Afin de surtout ne pas se risquer a lire quelquechose qui va a contre-courant de leur tendance intellectuelle ? J'ai bon ?

Marya a écrit :

Recevoir une information vue à travers un prisme plus ou moins précis, n'en réduit pas notre vision mais au contraire permet de prendre en considération d'autres éléments.

C'est marrant, moi au travers d'un prisme je vois flou... surtout si le prisme est peu "precis"...

Marya a écrit :

Moi, je te ferais remarquer au cas où tu l'aurais oublié que la pédophilie, en dépit de tout ce qu'on peut en penser est illégale.

Toi, tu me fais surtout remarquer que t'as pas pris 20 secondes pour lire la definition de ce que c'etait que la pedophilie. Comme je l'ai dit (m'enfin comme moi on m'ecoute pas, allez donc sur le site http://www.ange-bleu.com/pedophile.php ) la pedophilie, non (en depit de tout ce qu'on se refuse a comprendre) ce n'est pas illegale, puisque c'est une attirance. Ce n'est pas un acte. C'est pas illegale d'etre attire par des enfants. C'est illegal d'avoir un rapport sexuel avec eux.
Les pedophiles abstinents, ceux qui ressentent une attirance mais se refusent de passer a l'acte, ne comment aucun crime.
"Le mot pedophilie n'apparait dans aucun texte de loi." (cf la wikipedia)
Etymologiquement, pedophile veut dire qui aime (phile) les enfants (pedo), et non pas "qui viole les enfants".

Marya a écrit :

dénoncer un (supposé) mauvais montage, croire que lorsque que le pédophilie reccomande l'abaissement de la majorité sexuelle ou affirme que "tout est different d'un enfant a l'autre, certains sont prets a 8 ans, d'autres a 18" il ne faut pas y voir de lien avec la pédophilie, c'est ou de la grande naïveté, ou de la mauvaise foi.

Je disais simplement qu'avec un tel montage video on pouvait nous faire entendre n'importe quoi.

Les grands naifs c'est ceux qui gobent tout ce que les media leur raconte, qui ne se posent de questions ni sur le fond ni sur la forme et qui refutent a priori toute tentative etrangere de remise en question.

Bon en conclusion j'ai compris que les forums ici etaient des defouloirs emotionnels, je n'y ai pas de place, je retourne me noyer (car moi non plus je ne sais pas nager). Ca m'a pris 8h pour rediger 3 posts, en venant avec l'intention d'echanger des idees, et je finis par entendre que je suis soit un idiot soit grand naif soit hypocrite.
Idiot, je le suis certainement. Naif, ca ne fait aucun doute. Mais hypocrite... je refuse de l'entendre.


Si on ne peut etre heureux de vivre, peut-on l'etre de mourir ?
Argh c'est nul comme signature hmm

Hors ligne

#32 07/06/2006 10h05

BohwaZ
Administrateur
Lieu : A l'ouest, complètement
Inscription : 02/03/2004
Messages : 2 268
Site Web

Re : Gerbant

En tt  cas bravo Coco t'as une vraie argumentation intéressante au moins smile Ca change un peu...


bohwaz.net | Polyamour.info | Altermusique.org                                  image.png

Hors ligne

#33 07/06/2006 15h23

Marya
Créature céleste
Lieu : On the road with Neal
Inscription : 02/04/2006
Messages : 50
Site Web

Re : Gerbant

Je crois que mes propos ont été pris complètement de travers.
Mais c'est pas grave hein,  puisqu'il paraît que ton argumentation change et on sait bien que tout changement est bon, même s'il est mauvais. Alors voila, vive toi et ton argumentation huhuh.


«Il y a des moments où l'on a l'impression qu'on peut faire ce qu'on veut, aller de l'avant ou revenir en arrière, que ça n'a pas d'importance; et puis d'autres où l'on dirait que les mailles se sont resserrées et, dans ces cas-là, il ne s'agit pas de manquer son coup parce qu'on ne pourrait plus le recommencer.»

La nausée, Jean-Paul Sartre

Hors ligne

#34 08/06/2006 11h39

mellecleo
je suis une femme renaissante
Lieu : dans mon grand chez moi
Inscription : 07/11/2004
Messages : 2 322
Site Web

Re : Gerbant

Je trouve que coco a eu le mérite de vouloir essayer de nous faire réfléchir. Le problème c'est qu'il est parti sur un thème brulant et que le simple fait d'avoir oser critiquer le journaliste a été pris comme une acceptation du sujet en lui même.

Coco, j'ai trouvé ton argumentation très interessante et constructive. Il serait dommage que tu ne revienne plus sur ce site juste parce que tu as été un peu bousculé par un ou deux membres.Et j'ai tout lu! wink

Je tiens à signaler que j'ai un enfant de 7 ans et que je trouve, moi aussi, le fait que des pédophiles passent à l'acte "gerbant".


puisque c'est ici que tout a commencer... et qu'il ne reviendra surment pas.

Hors ligne

#35 08/06/2006 15h46

coco
perdant pied
Lieu : Paris, damn it!
Inscription : 05/06/2006
Messages : 5
Site Web

Re : Gerbant

Merci Bohwaz et mellecleo...
mellecleo le site j'y suis tous les jours, ce n'est que le forum que je vais bouder. Merci d'avoir tout lu, bel effort lol

Je souhaite a tout le monde d'avoir une vie aussi ensoleillee que le temps qu'il fait aujourd'hui a Londres ! (Et ce n'est pas un sarcasme puisqu'il fait tres beau et tres chaud ! Vive l'ete !)

coco


Si on ne peut etre heureux de vivre, peut-on l'etre de mourir ?
Argh c'est nul comme signature hmm

Hors ligne

Pied de page des forums